Quatre choses que la digitalisation va changer dans le monde de l’expertise comptable

Digital - Innovation

Quatre choses que la digitalisation va changer dans le monde de l’expertise comptable

Voici les quatre choses que la digitalisation va changer dans le monde de l’expertise-comptable

                           

Le métier d’expert-comptable est en pleine mutation. Il y a quelques années, la digitalisation était encore un pari risqué. Actuellement, il n’y a plus de raison d’avoir peur. Au contraire, c’est un challenge qu’il faut relever pour assurer la survie des cabinets.                           

 Il vrai qu’avant on parlait de la digitalisation comme une plus-value, mais aujourd’hui elle est devenue une condition pour survivre sur un marché connecté. Si la digitalisation touche le domaine de l’expertise comptable depuis plusieurs années, la crise COVID en a accéléré la refonte. Qu’est-ce qui a réellement changé dans le monde de l’expertise comptable depuis l’introduction de la digitalisation ? C’est ce que nous allons répondre dans l’article ci-dessous :

 

Accélération de la transformation due à la crise COVID :

Avant la crise COVID, chaque cabinet avait ses raisons d’opter pour la digitalisation. Cela pouvait être un coût réduit, la rapidité et la simplicité des traitements automatiques ou le gain de temps considérable qui permettait de se recentrer sur son cœur de métier. Néanmoins, depuis la crise COVID, la digitalisation est impérative pour pouvoir rester actif durant les confinements. Les clients livraient leurs factures de manière digitale et la plupart des cabinets n’étaient pas en capacité de suivre ce changement. En effet, c’est lors de cette crise que les dirigeants d’entreprises et les experts-comptables ont compris qu’il fallait s’armer de la digitalisation pour être intouchables. Mais ce n’est pas une décision simple car ils manquaient de conseil et d’accompagnement pour entamer cette transition.

 

 

Automatisation : gain de temps sur les traitements :

Le développement de l’intelligence artificielle et des outils d’automatisation est à l’origine de la démocratisation de la digitalisation. Cette automatisation n’a pas pour objectif d’effacer le professionnel de la comptabilité ou de prendre sa place, elle est là pour lui venir en aide, augmenter sa productivité et optimiser sa gestion pour lui faire gagner plus de temps. En effet, l’automatisation peut être à l’origine de nouveaux postes et missions. Il est vrai que l’intelligence artificielle de nos jours est poussée, mais elle ne pourra jamais remplacer l’humain. Aussi, de nouvelles tâches de contrôle adaptées ont été mises en place pour éviter toutes anomalies et défaillances de système. Notons cependant que la digitalisation est toujours gage d’une meilleure productivité. C’est juste l’intervention humaine qui a été réadaptée pour en tirer meilleur profit.

 

Une nouvelle organisation comptable :

La transformation numérique a fluidifié les processus. Ce qui fait que les outils d’autrefois sont remplacés par des plus récents.  Les papiers et documents sont remplacés par la facture électronique. Les logiciels à licences d’autrefois sont remplacés par les algorithmes et les progiciels de gestions intégrés en ligne. À cet effet, les méthodes de gestion changent aussi. Les données sont aujourd’hui alimentées et lisibles en temps réel 24h/24 et 7j/7 sur l’interface collaborative qui permet de gérer l’entreprise en quelques clics. L’expert-comptable est donc plus proche de ses clients. Aussi, d’après une étude de Wolters Kluwer, 47% des experts-comptables sondés trouvent que l’investissement lié aux solutions de numérisation est actuellement une priorité et plus de 21% souhaitent accompagner leur client dans ce processus de digitalisation.

 

De nouveaux outils de communication :

Les entreprises et cabinets d’expertise-comptable qui ont opté pour la digitalisation ont compris son importance pendant la période de crise sanitaire. Le télétravail et la gestion des besoins des collaborateurs à distance sont plus simple grâce aux solutions de gestion SAAS en ligne. Ces dernières permettent un suivi régulier et en temps réel contrairement aux logiciels comptables à licence traditionnelle.

Par la suite, les outils de gestions connectés ont été mis à l’honneur tout autant que ceux de communications. Selon une étude de Wolters Kluwer, 65,45% des experts-comptables ont augmenté la fréquence des visioconférences en comparaison avec la période avant COVID. D’ailleurs, si habituellement, les appels téléphoniques et les mails sont les canaux classiques, depuis la crise, la visioconférence (45%) et WhatsApp (32%) ont gagné plus d’adhésions. 52% des experts ont d’ailleurs l’intention de continuer dans ce sens.

 

La nécessité de formation continue des comptables :

Maintenant que les métiers de l’expertise-comptable connaissent différents changements, les professionnels comptables doivent s’adapter. S’adapter aux changements des méthodes de travail et de leur métier qui devient de moins en moins rattaché aux tâches traditionnelles de la comptabilité. On s’éloigne de plus en plus de cette facette « comptable » pour se rapprocher d’un statut d’« expert ». Pour ce faire, les experts-comptables doivent suivre des formations de reconversion pour se conformer à la situation réelle. D’autant plus que l’e-learning et les espaces d’échanges des Réseaux Sociaux d’Entreprise permettent à chaque collaborateur de se spécialiser en choisissant un programme qui lui convient. Ces formations seront des opportunités de différenciation en se spécialisant sur des domaines d’expertises fortes. Notons également que le large choix d’outils liés à la digitalisation et les évolutions continues obligent l’expert-comptable à se former plus souvent sur l’utilisation de ces nouveaux outils.

 

L’évolution du métier d’expert-comptable :

Avant l’automatisation des processus comptables, les missions traditionnelles de l’expert-comptable tournaient autour de la :

  • La comptabilité (tenue, surveillance, établissement des comptes)
  • La fiscalité (TVA, liasses fiscales, impôts)
  • Le social (paie, déclaratif)
  • Et le juridique (secrétariat juridique)

 

Le gain de temps occasionné par l’automatisation, dépouille ces missions de leur valeur. L’expert-comptable est donc amené à développer de nouvelles missions qui lui permettront de se démarquer de la concurrence et de restaurer sa marge en apportant plus de valeur ajoutée.

mission d’accompagnement :

Maintenant que les données provenant de la production comptable sont plus accessibles et mises à jour régulièrement sur le tableau de bord pour piloter l’entreprise, l’expert-comptable se charge d’interpréter ses données pour conseiller ses clients et leur préconiser les actions adéquates à entreprendre.

mission de conseil :

Cette mission est le cœur du métier de l’expert-comptable. Elle était moins pratiquée auparavant, car l’expert-comptable ainsi que ses collaborateurs se concentraient sur la production. Maintenant avec la digitalisation elle retrouve enfin sa juste valeur. Elle est réservée à l’expert-comptable lui-même car elle est très technique et exige un haut niveau de compétence. Bien différente des missions d’accompagnement, elle inclut le plus souvent des conseils et optimisations fiscales ou sociales, des montages juridiques et financiers, des accompagnements à la cession-transmission, ou de la gestion de patrimoine, etc…

mission exceptionnelle :

Les missions exceptionnelles ou hors-piste sont généralement réalisées et facturées sur mesure. Dans le cadre d’un réseau social des entrepreneurs, leurs partenaires et le cabinet d’expertise-comptable se retrouvent sur une place de marché digitale où chacun peut faire appel à des acteurs généralistes, spécialistes et ou experts pour réaliser des missions nécessaires au développement de l’entreprise. Ces tâches n’entrent pas directement dans le cadre traditionnel du métier d’expert-comptable. Les actions très spécialisées concernent d’autres domaines tels le marketing, la communication, l’informatique, ou la conduite au changement numérique. La présence d’un écosystème digital cloud qui facilite les transactions contribue à l’efficacité de ces missions hors-piste

 

A l’ère du numérique, la solution proposée par VISIOcompte est une solution holistique qui propose une digitalisation à 360°. Au-delà d’un simple outil de comptabilité et de services associés, nous menons un concept complet aidant l’expert-comptable dans sa tâche de conseiller. Le dirigeant sera ainsi mieux accompagné dans le pilotage opérationnel de son entreprise. Nous vous invitons à  tester gratuitement notre offre.

VISIOcompte se présente ainsi comme le parfait acteur pour accompagner les cabinets et ses partenaires à leur digitalisation.